Qui sommes nous ?

Planète Bambou

Qui sommes nous ?

Qui sommes nous ?

Notre pépinière est née en 2010 lorsque nous avons compris que notre passion pour les bambous dépassait largement le stade de la collection que nous avions commencé à planter dans notre immense jardin.
A l’époque nous avions un petit élevage de chiens de Terre Neuve et les bambous étaient les seules plantes qui pouvaient résister à la furie dévastatrice de nos gros chiens!
Après avoir parcouru plusieurs jardins de passionnés de bambous en Belgique et pratiqués quelques échanges, nous nous sommes vite rendu compte qu’il était impossible de trouver les plus prestigieux bambous en France.
C’est pourquoi nous avons décidé de nous rendre en Chine, juste pour les bambous! A l’époque , nous avions essayé différents contacts avec des commerçants Chinois ayant des sites internet. Ces contacts furent assez décevants car ils étaient tous disponibles pour nous envoyer des bambous en grosses quantités en France , même les bambous rares que nous voulions, mais aucun ne voulait nous rencontrer dans leur pépinière en Chine.
C’est un peu ce que nous avez dit des spécialistes Belges et Anglais sur les sources possibles pour trouver des bambous en Chine : tout était toujours disponible et à l’arrivée le container était rempli de bambous non identifiés, pas forcément rustiques et pas toujours intéressant !
Pour nous il n’était pas envisageable de risquer toutes nos économies au hasard. A l’époque , nous recherchions entre autres le fameux Phyllostachys bambusoides ‘mixta’ qui nous semblait être le Saint Graal après avoir lu trois lignes sur ce bambou dans le livre « Bambous rustiques, apprivoiser le dragon » de Paul Whittaker.
Chaque émission de radio parlant d’un expatrié en Chine était un prétexte pour prendre contact et essayé de tisser un réseau de connaissances dans ce pays immense.
Les échanges avec nos contacts ne furent pas simples, surtout il faut dire que ce fut très difficile de faire comprendre à nos interlocuteurs pourquoi nous voulions des bambous. De nombreuses fausses joies parcellèrent cette quête, comme la réception d’un colis venant d’un pépiniériste chinois qui était d’accord pour nous envoyer le Phyllostachys bambusoides ‘mixta’ , mais lors de la réception du colis , il manquait les racines! Il n’y avait que les chaumes et le feuillages!
Au fil des mois, nous avons commencé à nouer des contacts avec des gens assez éloignés de la culture du bambou mais qui avait l’esprit assez ouvert pour vouloir nous recevoir en Chine et nous guider dans les lieux que nous voulions explorer. C’est ainsi que nous nous sommes retrouvés dans les montagnes du Zhejiang au milieu de forêts de Phyllostachys edulis ‘Tao Kiang’, ‘luteosulcata’ ou ‘Kikko’ et d’autres espèces jamais vu en Europe.
De retour en France et après avoir été rassurés par Paul Whittaker sur l’état dans lequel nous allions voir arriver nos bambous après six semaines en mer dans un container , nous avons décidé de nous lancer et de commander notre container rempli de bambous introuvables en France.
Celui ci a parcouru la moitié du globe pour arriver jusqu’en Auvergne, mais cela en valait la peine, l’aventure Newfibamboo commençait…